André EKYAN et son Orchestre : STAR DUST (1945)



LE JAZZ EN 78 TOURS remasterisé par Jean-Louis PASTEUR (14)

Une évocation du JAZZ des cinq premières décennies du XXème siècle, c’est ce que vous propose Jean-Louis PASTEUR (http://jeanlouispasteur.org/references.html ) à travers sa collection de disques 78 tours remasterisés par ses soins.

Vidéo 14 : André EKYAN (1907-1972) et son Orchestre interprètent la composition STAR DUST (ou Stardust) de Hoagy CARMICHAEL (1899-1981) enregistrée à Paris le 10 juillet 1945 et publiée sur disque “ODEON” 280.670 (KI 9704).

Les musiciens étaient en l’occurrence :
Christian BELLEST (1922-2001), trompette
André EKYAN (1907-1972), saxophone alto
Hubert ROSTAING (1918-1990), clarinette
Léo CHAULIAC (1913-1977), piano
Paul MATTEI, guitare
Emmanuel SOUDIEUX (1919-2006), basse
Pierre FOUAD, batterie

André EKYAN (1907-1972) était un clarinettiste, saxophoniste alto, chef d’orchestre, arrangeur et compositeur français d’ascendance arménienne.
Excellent instrumentiste, il fut l’un des premiers jazzmen français : sa carrière parisienne, commencée dans les Années Folles, se poursuivit pendant toutes les années 1930 dans une multitude de salles et de clubs, où il se produisit comme soliste ou chef d’orchestre.
Il aida Stéphane Grappelly, Django Reinhardt et Alix Combelle à percer en les engageant dès 1931 dans son orchestre de la Croix du Sud.
Il accueillit les grands jazzmen américains en visite à Paris et enregistra plusieurs disques avec eux.
Se limitant à un quintette pendant l’Occupation, il reprit ensuite pendant vingt-cinq ans son activité de soliste chef d’orchestre, jouant aussi occasionnellement pour la radio et le cinéma.

LE JAZZ EN FRANCE
La France s’enthousiasma pour le jazz dès les Années Folles, notamment en dansant le foxtrot et, à partir de 1925, le charleston.
Hugues PANASSIÉ (1912-1974) cofonda en 1932 le HOT CLUB DE FRANCE.
En 1935 apparut la revue JAZZ HOT, dirigée par Charles DELAUNAY (1911-1988).
En 1937, tous deux lancèrent la marque de disques SWING, premier label mondial consacré exclusivement au jazz, qui enregistra, outre de grands jazzmen américains séjournant à Paris, plusieurs formations françaises dont le QUINTETTE DU HOT CLUB DE FRANCE, fondé en 1944, formé du violoniste Stéphane GRAPPELLY(1908-1997), des guitaristes Django REINHARDT (1910-1953), Joseph REINHARDT (1912-1982), Roger CHAPUT (1909-1995) et du bassiste Louis VOLA (1902-1990).

Le diaporama présente les fondateurs et premiers animateurs du Hot Club de France (H.C.F.) :
Elwyn DIRATS, Jacques AUXENFANTS, Pierre GAZÈRES, Hugues PANASSIÉ (1912-1974), Jacques BUREAU (1912-2008), Pierre NOURRY, Charles DELAUNAY (1911-1988), le Quintette du Hot Club de France (Q.H.C.F.). Il présente également quelques célébrités du Jazz français : André EKYAN (1907-1972), clarinette, saxophone alto ; Stéphane GRAPPELLY (1908-1997), violon ; Pierre ALLIER (1908-1968), trompette ; Django REINHARDT (1910-1953), guitare ; Alix COMBELLE (1912-1978), clarinette, saxophone ténor ; Gus VISEUR (1915-1974), accordéon ; Hubert ROSTAING (1918-1990), clarinette, saxophone alto ; Dany KANE (1919-1997), harmonica. Il présente enfin les étiquettes de quelques disques de jazz français, notamment de la marque SWING.

Jean-Louis PASTEUR dédie cette vidéo à la mémoire de son père Georges PASTEUR et son cousin Bernard JAMET qui, jeunes adolescents au sortir de l’Occupation, cassèrent leur tirelire pour acheter cette Poussière d’Étoile d’André Ekyan et s’envoler, au son du jazz, dans le grand vent de liberté venu d’Amérique.

Likes: 0

Viewed:

source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Show Buttons
Hide Buttons